MCE : Majoration Consultation Endocrinologie

La MCE en pratique

  • la MCE est réservée au médecin spécialiste en endocrinologie ou en médecine interne disposant d'une compétence en diabétologie, dans le cadre du parcours coordonné.
  • La MCE est une majoration du "tarif opposable" donc applicable par tous les Endocrinologues, quelque-soit leur secteur d’exercice Secteur 1 ou 2.
  • Depuis le 1er novembre 2017, la MCE s'élève à 16 €

MCE: comment la côter:

A. Pour les endocrinologues exercant en secteur 1 ou en OPTAM:

  • La MCE s'ajoute à la MPC et à la MCS :
           CS (23 €) + MPC (2 €) + MCS (5 €) + MCE (16 €) = 46 €
    pour le(la) patient(e) de plus de 16 ans en parcours coordonné.
    Il en est de même pour les patients CMU/ACS pris en charge par un endocrinologue en secteur 2.(cf infra)
  • La MCE n’est pas applicable hors parcours de soins (comme la MCS). Dans ce cas c’est :
            CS (23 €) + MPC (2 €) + DA (8 €) = 33 € (cf infra pour explis DA)
  • La MCE pour le(la) patient(e) en dessous de 16 ans : c’est :
            CS (23 €) + MPJ (5€) + MCE (16 €) = 44 €
  • La MCE n’est pas utilisable en cas de DA mais il peut y avoir un DE avec la MCE ; dans ce cas la MPC n’est pas possible, ce qui fait :
            CS (23 €) + MCS (5 €) + MCE (16 €) + DE ; remboursement sur 44 €

B. Pour les endocrinologues exercant en secteur 2:

  • la MCE est applicable :
            CS (23 €) + MCE (16 €) + Dépassement ; remboursement sur 39 €
  • pour les patients CMU/ACS pris en charge par un endocrinologue en secteur 2, c’est :
            CS (23 €) + MPC (2 €) + MCS (3 €) + MCE (10 €) = 38 €

MCE: les champs d'application

Les conditions d’application de la MCE depuis le 23 mars 2012

A. Diabétiques de type 1 :

  • lors de la consultation initiale d'un patient diabétique de type 1
  • lors de la première consultation pour adaptation du protocole d'insulinothérapie dans les suites d'une affection ayant déstabilisé la maladie
  • lors de la première consultation après survenue d'une ou plusieurs complications du diabète (complications oculaires, rénales, neurologiques, cardio-vasculaires et lésions du pied)

B. Diabétiques de type 2 insulino-requérant ou devenant insulino-requérant :

  • lors de la consultation initiale d'un patient diabétique de type 2 insulino-requérant ou devenant insulino-requérant
  • lors de la première consultation après survenue d'une ou plusieurs complications du diabète (complications oculaires, rénales, neurologiques, cardio-vasculaires et lésions du pied)
  • lors de la première consultation après hospitalisation pour affection intercurrente ayant déstabilisé la maladie
  • lors de la ou des consultations pour mise en oeuvre de l'insulinothérapie chez un patient non contrôlé par antidiabétiques oraux et mesures hygiéno-diététiques.

Au cours de cette consultation, le praticien doit notamment :

  • recueillir et prendre connaissance des éléments constituant le dossier médical (histoire de la maladie, compte rendu d'hospitalisation, faits nouveaux depuis la sortie d'hospitalisation ou depuis le dernier contact, ressenti du patient, comorbidités, examens complémentaires, carnet de surveillance...)
  • réaliser une information du patient centrée sur la maladie et son évolution, l'insulinothérapie, l'auto-surveillance, les mesures hygiéno-diététiques, le suivi à court et moyen terme du diabète, les interférences médicamenteuses, les prescriptions
  • synthétiser le dossier et informer par courrier le médecin traitant et, éventuellement, les autres soignants
  • remettre au patient un compte rendu de consultation ainsi que des documents pédagogiques.

C. Première consultation pour les endocrinopathies complexes suivantes :

  • thyroïdite, maladie de Basedow
  • cancer thyroïdien
  • hyperthyroïdie, nodulaire ou induite par l'iode, avec complications
  • pathologie hypothalamo-hypophysaire
  • pathologie du métabolisme hydrique
  • pathologie des glandes surrénales
  • pathologie des glandes parathyroïdes
  • tumeur endocrine de l'ovaire
  • tumeur endocrine du pancréas
  • affection pluri-endocrinienne.

Au cours de cette consultation, le praticien doit notamment :

  • recueillir et prendre connaissance des éléments constituant le dossier médical
  • réaliser une information du patient centrée sur la maladie et son évolution, les interférences médicamenteuses, les prescriptions
  • synthétiser le dossier et informer par courrier le médecin traitant et, éventuellement, les autres soignants

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Fermer